CONFERENCE

Agora mutualiste plerin essentiel sante magazineLe stress serait à l’origine de 50 à 60% de l’ensemble des journées de travail perdues. (European Agency for Safety and Health at Work, 1999, The economic effects of occupational safety and health in the Member States of the European Union. Bilbao, European Agency).

  • Les estimations faites par un certain nombre d’Etats membres de l’Union Européenne varient de 2,6 à 3,8% de leur PIB, soit 185 à 269 milliards d’euros par an pour l’ensemble des Etats membres. (European Agency for Safety and Health at Work, 1999, The economic effects of occupational safety and health in the Member States of the European Union. Bilbao, European Agency)

  • Le stress au travail est à l’origine de pathologies telles que les troubles musculo-squelettiques (TMS) et lombalgies, maladies cardio-vasculaires (MCV), dépressions… (Retours évoqués par les médecins généralistes)

  • En France sur une population active de 23,53 millions de personnes, 220 500 à 335 000 personnes (1 % à 1,4 %) sont touchées par une pathologie liée au stress professionnel. (INRS. Institut National de Recherche et de Sécurité)

  • En France le coût social du stress au travail est compris entre 830 et 1 656 millions d'euros, ce qui représente 10 à 20 % des dépenses de la branche accidents du travail / maladies professionnelles de la sécurité sociale. (INRS. Institut National de Recherche et de Sécurité)

  • Le stress touche 4 salariés sur 10. Le stress est en nette augmentation dans les catégories supérieures (47%) et pour les cadres supérieurs (57%) - (Enquête ANACT/CSA résultats communiqués lors de la 6ème semaine pour la qualité de vie au travail en juin 2009)
     

Ces chiffres sont alarmants, n'est ce pas ! Une vrai question de fond.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !